Museum Security Network

Senegal – Objets archéologiques volés pendant la colonisation : Le vice-recteur de l’Ucad réclame leur retour

Profitant du congrès des archéologues, Serigne Ndiaye, vice-président de l’Assemblée de l’Ucad, a réclamé le retour sur le sol africain des objets archéologiques et historiques pillés pendant la période coloniale. ‘La bataille de l’Afrique, aujourd’hui, est de préserver son identité et sa mémoire, mais aussi de se moderniser pour aller de l’avant. Cette préservation de son identité passera aussi par le retour sur le continent des objets illégalement déportés au moment de la colonisation et qui peuplent aujourd’hui les musées et certaines collections privées de l’Occident et qui font partie intégrante de notre patrimoine culturel’, déclare-t-il. ‘L’héritage que nous ont laissé nos ancêtres est important, il fait partie de nous-mêmes, de notre identité que nous devons préserver. Il n’y a pire pour un individu que de perdre sa mémoire. On peut perdre du matériel et le récupérer, mais si on perd son identité, c’est une partie de soi qu’on perd’, ajoute Serigne Ndiaye.
Selon le doyen de la Faculté des Sciences, ces objets archéologiques ne sont pas une propriété personnelle, mais plutôt un bien public que nous devons tous préserver. Et Serigne Ndiaye d’expliquer que la notion de patrimoine renvoie à l’unité d’un héritage légué par des générations qui nous ont précédés et que nous devons transmettre intact pour enrichir la génération future et pour constituer un patrimoine pour demain.

Ch. G. DIENE

http://www.walf.sn/societe/suite.php?rub=4&id_art=68498

Leave a Reply

%d bloggers like this: