Museum Security Network

L’affaire Drouot continue – Connaissancedesarts.com

L’affaire Drouot continue – Connaissancedesarts.com.

Quatre nouvelles
mises en examen sont tombées la semaine dernière dans l’ « affaire
Drouot »: elles concernent Philippe Lartigue, pdg de la maison de
ventes Massol, un clerc de la maison Massol et deux commissionnaires,
ces « cols rouges » ou « collets rouges » qui régnaient jusqu’il y a
un an sans partage sur le transport et la manutention des objets qui
transitaient par l’hôtel des ventes parisien.

A notre connaissance, les mises en examen pour « association de
malfaiteurs », « vols en bande organisée » ou « recel » se comptent
donc aujourd’hui au nombre de seize (dont celle de l’UCHV, la société
des commissionnaires, en tant que personne morale). Cette vague
d’inculpations pourrait se poursuivre dans quelques jours, avancent
même certains médias.
De quoi surprendre les observateurs du marché qui pensaient que
l’affaire en resterait là. Le statut d’officier ministériel dont
jouissent la plupart des commissaires-priseurs parisiens aurait en
effet pu inciter les pouvoirs publics à étouffer l’affaire.Espérons
maintenant que les premiers mis en examen ne soient pas des boucs
émissaires.
Il faut que l’ensemble des personnes ayant sciemment profité du
système soient poursuivies. Dans son rapport du 16 avril 2010, l’OCBC
(l’Office Central de lutte contre le trafic des Biens Culturels)
affirmait que la plupart des cent dix cols rouges étaient impliqués,
et que sept sociétés de vente opérant à Drouot vendaient régulièrement
des objets volés que leur confiaient les commissionnaires. A suivre,
donc ?

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: