Museum Security Network

Art africain : quand le musée de Lille se fournit… chez les douaniers

Art africain : quand le musée de Lille se fournit… chez les douaniers

 jeudi 03.09.2009, 04:46 – La Voix du Nord Une cinquantaine de pièces pour le musée de Lille. Une cinquantaine de pièces pour le musée de Lille.

Les visiteurs du musée d’Histoire naturelle de Lille ne sont pas toujours conscients du périple vécu par les oeuvres qu’ils admirent. Ainsi, ces quelques dizaines de pièces africaines saisies (au vol) par la douane.

Demain, Guy Jean-Baptiste, le directeur régional des douanes, et Bertrand Radigois, le conservateur du musée d’Histoire naturelle de Lille, auront beaucoup de choses à se dire. En 2007, à l’occasion de deux opérations dans la région, les services du premier ont saisi près de cinquante et une pièces d’art africain. « Après des saisies, soit on détruit, soit on vend, soit, quand il n’y a pas de propriétaire reconnu, on donne, résume un représentant des douanes. Dans ce cas, le plus évident est d’offrir. » Le musée de Lille va donc hériter de pièces d’une valeur globale estimées – par des experts désignés par les douanes – à 25 000 E. Il y a des masques, des statuettes, des bijoux…

Ces oeuvres sont en bois ou en métal et proviennent du Burkina Faso, du Mali, du Cameroun. Ces pièces ne viennent pas forcément de vols. Elles ont été retirées, la plupart du temps, à des négociants. Là, les saisies s’expliquent par le non-paiement de taxes par les détenteurs, également importateurs.

Le geste des douanes est peut-être aussi symbolique qu’inattendu, il n’en est pas moins habituel. Les services du ministère des Finances n’en sont pas à leur premier geste à destination des musées. « Nous avons déjà remis des ivoires, complète le responsable.

Pour ce cas précis, ces dons faisaient suite à des saisies réalisées dans le cadre de la protection des espèces animales menacées . » Ainsi, quand les renvoyer dans leur pays d’origine serait trop compliqué, les oeuvres sont offertes au regard du plus grand nombre, y compris de ceux qui se sont fait confisqué un objet. • L. B.

 http://www.lavoixdunord.fr/

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: